Παρακαλώ χρησιμοποιήστε αυτό το αναγνωριστικό για να παραπέμψετε ή να δημιουργήσετε σύνδεσμο προς αυτό το τεκμήριο: https://hdl.handle.net/10442/13964
Export to:   BibTeX  | EndNote  | RIS
Εξειδίκευση τύπου : Άρθρο σε επιστημονικό περιοδικό
Τίτλος: Routes et logements des voyageurs dans la region de la Thrace (XVIe-XIXe siècles)
Δημιουργός/Συγγραφέας: [EL] Βιγγοπούλου, Ιόλη[EN] Vingopoulou, Ioli
Εκδότης: Department of Neohellenic Research (KNE)/Institute of Historical Research (IHR)/National Hellenic Research Foundation (NHRF)
Ημερομηνία: 2010
Γλώσσα: Γαλλικά
ISBN: 1790-3572
1791-7603
Περίληψη: Parmi l’ensemble des récits de voyage qui se rapportent à la Thrace, nous examinerons des textes représentatifs –allant du XVIe au XIXe siècle– et nous rechercherons les chemins et les différents types de logements dans lesquels les voyageurs séjournaient. La plupart des voyageurs citent simplement les villes et les villages par lesquels ils sont passés, sans préciser où ils ont logé. Durant toute la période qui nous occupe, la Via Militaris et la Via Egnatia demeurent les artères principales de passage et de déplacement, bien qu’à partir du XVIIIe et surtout au XIXe siècle, les itinéraires empruntent d’autres voies à travers la Thrace elle-même. Aux XVIe et XVIIe siècles, un grand nombre de voyageurs consignent des détails au jour le jour sur les logements de presque chaque étape et, très impressionnés, décrivent le système d’hébergement en vigueur à cette époque dans l’Empire ottoman, avec ses édifices philanthropiques tels les kervansarays, khãns et ‘imārets. Assez souvent, en ville ou dans les villages, ils sont hébergés chez l’habitant, soit recommandés, soit par nécessité. Peu à peu, alors que les voyages évoluent et que les textes deviennent plus complexes quant aux renseignements qu’ils fournissent, les références aux conditions de ces voyages se font de plus en plus rares et ce petit détail du logement des voyageurs se perd. D’ailleurs, au XIXe siècle, les structures de logements philanthropiques ne fonctionnaient plus et, en raison du changement de système concernant la facilité, la rapidité et la sécurité des voyages, un nouveau type d’accueil s’était développé pour les étapes de repos, avec des auberges privées, des relais de poste (menzilhānes), des cafés dans lesquels s’arrêtaient les voyageurs. Toutefois, en fonction des raisons de leur voyage, ils citent aussi des khãns, des maisons, des cabanes, des tentes militaires et autres.
Τίτλος πηγής δημοσίευσης: The Historical Review / La Revue Historique
Τόμος/Κεφάλαιο: 7
Σελίδες: 299-322
Θεματική Κατηγορία: [EL] Ιστορία[EN] History
Λέξεις-Κλειδιά: Ταξίδια
Δυτικοευρωπαίοι Περιηγητές
Οθωμανική Αυτοκρατορία
Καταλύματα - Χάνια - Πανδοχεία
Travel
Travellers
Ottoman Empire
Accommodation- Lodging
Τοπική Κάλυψη: Θράκη
Thrace
Χρονική Κάλυψη: 16ος-19ος αιώνας
16th-19th centuries
Αξιολόγηση από ομότιμους (peer reviewed): Ναι
Κάτοχος πνευματικών δικαιωμάτων: Department of Neohellenic Research (KNE)/Institute of Historical Research (IHR)/National Hellenic Research Foundation (NHRF)
Ηλεκτρονική διεύθυνση στον εκδότη (link): http://historicalreview.org/index.php/historicalReview/article/view/266
Ηλεκτρονική διεύθυνση περιοδικού (link) : http://historicalreview.org/index.php/historicalReview/index
Εμφανίζεται στις συλλογές:Τομέας Νεοελληνικών Ερευνών - Επιστημονικό έργο

Αρχεία σε αυτό το τεκμήριο:
Αρχείο Περιγραφή ΣελίδεςΜέγεθοςΜορφότυποςΈκδοσηΆδεια 
266-242-1-PB (1).pdf636.26 kBAdobe PDFΔημοσιευμένη/του ΕκδότηΔείτε/ανοίξτε